Club Rotary Douai > Le Club > Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

Son histoire...

Un soleil radieux illuminait Douai, ce 12 juin 1948, et ce fut le jour de la remise de charte au Club de Douai qui entrait ainsi, solennellement, dans la grande famille du ROTARY INTERNATIONAL.

Voilà comment pourrait commencer la belle histoire que 1'on m'a demandé de vous raconter.

Pourquoi moi, d'ailleurs? alors que des témoins de cette belle journée sont encore parmi nous ... les past-présidents Jean DUBERTRET, Jean FOURNIER et Jacques PONTAC ... et surtout le Président Fondateur, Félix DUPONT.

Mais admettons qu'il s'agit aujourd'hui d'une ébauche, et que tous ensemble, puisant dans nos souvenirs Rotariens, nous allons essayer de la compléter et de la fignoler ... répondant ainsi au désir même du fondateur du Rotary, Paul HARRIS, 'dont j'ai noté la pensée :

"Il faudra recommencer sans cesse à écrire 1'Histoire du Rotary …"

Revenons donc à notre histoire du Club Douaisien ... et même, pourquoi pas? à sa préhistoire …

Comment notre ROTARY est-il né ?

Tout d'abord, il faut bien reconnaitre que, pour une fois, DOUAI n'était pas en avance au point de vue implantation Rotarienne. En effet, dans notre Région, LILLE avait déjà un club depuis 1927 ... le 10ème fondé en France.

Probablement par suite de l'influence Britannique, il y avait aussi un club BOULOGNE - LE TOUQUET depuis 1933 ... et un autre à CALAIS depuis 1936. Les clubs de VALENCIENNES et DUNKERQUE existaient depuis 1938 ... ainsi que SAINT OMER (1946) MAUBEUGE (1947).

Après ce rappel, peu en notre faveur ... revenons en 1947 où plusieurs membres du Club de LILLE souhaitaient voir se créer un club à DOUAI et le parrainer.

Des contacts s'établissaient, par exemple entre Pierre PRUVOST du Club de Lille, (qui devait devenir Membre de l'Institut) et son cousin Jacques PRUVOST ... Albert THESIO, directeur du Buffet de la gare de Lille et rotarien, rencontrait au Syndicat des Hôteliers-·Restaurateurs, Maurice DEVYNCK,. propriétaire de la Taverne Liégeoise, café restaurant situé alors au coin de la rue du Canteleu et de la rue de Bellain ... Félix DUPONT et Jacques PONTAC étaient aussi sollicités par des amis Lillois ... Des premières rencontres exploratoires se tenaient tant à Lille qu'à Douai.

Enfin, le club de LILLE se décidait à nommer un de ses membres, Henri NEU pour suivre le problème de la création d'un Club à Douai. Le gouverneur, Pierre YVERT, faisait contacter officiellement Félix DUPONT par Pierre PRUVOST et Henri NEU, pour lui demander de présider ce nouveau club en formation .. Félix DUPONT en parle à ses proches amis, et le 7 octobre 1947, quatre Douaisiens se rendent au Club de Lille; invités par le Président Roger COUTANT ... ce sont : Félix DUPONT - Jean DUBERTRET -Jacques PONTAC et René VIGIER (qui, lui, ava.i t. déjà été Rotarien, à RABAT..).

Le 14 novembre 1947, première réunion officieuse à Douai. Dans une salle de la Taverne Liégeoise, 22 rotariens.Lillois étaient venus encadrer 11 Douaisiens pour leur porter la bonne parole ... Citons parmi les Lillois : Le Président COUTANT - THESIO - PRUVOST - COMBEMALE - CARONI - RATEL - NEU - HUBERT - WACRENIER - KAMPE de FERIET - etc ... et les 11 Douaisiens, les véritables pionniers de notre club : Michel DELLOYE - Maurice DEVYNCK - Jean DUBERTRET - Félix DUPONT - Jean FOURNIER -André HAVEZ - Etienne OLRY - Marc PAIX - Jacques PONTAC - Jacques PRUVOST -Pierre WIBAULT.

A la fin de cette réunion, Henri NEU fit aux néophytes Douaisiens un premier et magistral cours de catéchisme Rotarien.

Une semaine après, le 21 novembre, c'était la véritable première réunion constitutive du Club de Douai ... La première ayant adopté sa formule statutaire ...
Aux 11 pionniers, s'étaient joints Jean LAUVERJAT - René VIGIER - Marcel HENRY - Paul TRECA ...

Ces 15 fondateurs unanimes, ratifièrent le choix de Félix DUPONT comme Président ... Jacques PONTAC et Maurice DEVYNCK jouèrent aussi des rôles de premier plan dans la gestation, l 'enfantement et les premiers pas de notre Club.
Notons, pour l'histoire, que la première causerie statutaire fut prononcée par Jean LAUVERJAT, le 15 décembre, sur la profession de LIBRAIRE ...

La vie du Club s'organisait ... et le 13 février 1948, le ROTARY INTERNATIONAL adressait à Douai, l'avis officiel de son admission.

Fait extraordinaire, nous avions déjà un club contact avant même la remise de Charte. En effet, grâce au Président COUTANT, une liaison était établie avec le club Anglais de BECKENH/\M, fondé en 1934 - Harold HAGGIS nous avait déjà apporté un fanion de son club, brodé spécialement par lui ... et au nom de tous les amis Britanniques, nous avait remis le collier de Président et celui de Vice-Président.

Et nous arrivons à cette journée fameuse du 12 juin 1948 ou le gouverneur Pierre YVERT nous remettait la CHARTE. Sous le N° 6832,  DOUAI devenait ainsi le 123ème Club Français. Quels furent les grands moments de cette journée ?

Accueil à l 'Hôtel de Ville avec, notons le, un regard rapide sur les trésors du Musée sauvés de la destruction du Musée d'avant 1944 et provisoirement logés sous les combles de la Mairie ...

Après un exposé de DUBERTRET sur 1 'historique de 1 'Hôtel de Ville, départ à 1 'Ecole de Wagnonville dirigée par notre ami Gabriel DANGUY où les piqueurs de Paul TRECA sonnèrent du cor en l'honneur de nos invités.

Et le soir, grand diner à 1 'Hôtel de Ville, avec la présence du Sous Préfet et du Maire de Douai, ainsi que des représentants des Clubs de BECKENHAM ... LIEGE ... MONS ... SOIGNIES ... TOURNAI (pourtant on ne pensait pas alors aux liens noués par la suite avec nos amis Belges ! .. ) VALENCIENNES - CAMBRAI - MAUBEUGE et surtout LILLE (très nombreux évidemment, nos parrains ... 15 rotariens plus leurs épouses). En tout 101 personnes réunies dans notre belle salle gothique.

Après l'appel des Clubs par Jean FOURNIER, chef du Protocole .. et le salut de la Municipalité par Mr PHALEMPIN, Maire de Douai.. ce fut l'allocution très appréciée du Président Félix DUPONT.

Puis le Président Lillois, Roger COUTANT, nous remit la cloche, baptisée "VALENTINE" pour honorer l'épouse de notre Président.

Enfin, notre parrain, Henri NEU, exprima toute l'amitié du Club Lillois pour son Filleul ... et le gouverneur YVERT nous remit officiellement la CHARTE, avant que la soirée s'achève par une audition de musique classique avec 1'excellent pianiste et ami, Gérard LE FORT, et par une présentation des jeunes ballerines du Lycée de Douai.

Année 1948 - 1949

Le premier Comité comprenait, outre le Président Félix DUPONT ...Jacques PONTAC, comme secrétaire ... Paul TRECA, comme trésorier et Jean FOURNIER comme chef de protocole ... Ces 3 fonctions autour duPrésident ne faisant pas oublier, évidemnent, les autres responsables animant maintenant, chaque année, les 4 comnissions ...

Les réunions se tenaient alors à la TAVERNE LIEGEOISE ... suivant ce rythme :

  • Déjeuner les 1er et 3ème lundi
  • Apéritif les 2ème et 4ème lundi (avec 1 'un de ces apéritifs chez un Rotarien recevant tous les autres à tour de rôle suivant la pure tradition des fondateurs du Rotary International, Paul HARRIS et ses amis tenant leurs premières réunions, vous le savez, par ROTATION chez l'un ou chez 1'autre ... )
  • Enfin, lorqu'il y avait un 5ème lundi dans le mois, on organisait un diner avec dames ...

Avec la charte, et au cours de cette année Rotarienne, d'autres amis étaient venus se joindre aux 15 fondateurs ... Jacques DELCROIX (qui devait renoncer très vite), .. Charles BURON - Daniel CAZES - Gabriel DANGUY - Marcel MONNIER - Maurice MEIGNIE - Camille BONNET - Jean BEHR.

Notons aussi qu'àprès la remise de la Charte, nos amis Anglais allèrent à Paris avec quelques Douaisiens ... Visite de la capitale classique avec Bâteau Mouche et Folies Bergères ... et ce fut tellement sympathique, que 1 'un d'entre eux, BAXTER écrivit ce mot fameux à son Epouse restée en Angleterre ... "Je suis si bien ici que si tu veux me revoir, viens me chercher ... "

Année 1949-1950

En juin 1949, Félix DUPONT passe le collier Présidentiel à René VIGIER mais ce sera la plus courte Présidence du Club .. car, dès le 22 août 1949 celui-ci, quittant Douai, doit démissionner et c'est Jean DUBERTRET qui,
au pied levé, accepte de lui succéder.

Il conserve la même équipe de direction, avec comme secrétaire Jacques PONTAC "gardien fidèle des statuts"  Paul TRECA, trésorier et Pierre WIBAULT "étincelant chef de protocole"


Les admissions continuent, et 'on voit entrer au cours de cette année Gérard LE FORT - Bernard OGEZ - Paul BASEILHAC - Marcel MALHERBE - Louis LEFORT - Jean MULLER et Jean Jacques JARRY (2 futurs Gouverneurs !).


Mais il y a aussi des départs outre René VIGIER - Marcel HENRY - Charles BURON - Daniel CAZES - Jean BEHR .. et la mort fauche déjà l'un d'entre nous, le plus jeune, Gérard LE FORT, tué accidentellement en auto.


L'objectif principal de l 'année sera "l'aide aux jeunes ETUDIANTS".. avec des entretiens professionnels et des stages en usines. C'est dans cette idée que le séjour d'un jeune Douaisien, HERMANT, ·est organisé à Beckemham,
pendant que le Club de BROMLEY en reçoit un autre.


De nombreuses conférences. . . sur les "conventions collectives" par Camille BONNET ... sur un séjour aux USA de 2 ans par Claude ARBEL ... sur un voyage au delà du rideau de fer, par Jean MULLER et aussi des commentaires ... sur "Service is my business" par Marc PAIX ... sur la "déclaration universelle des droits de l'homme" par Jean LAUVERJAT.

Des visites d'usines: ARBEL - LA GRANDE PAROISSE - LES RESSORTS DU NORD - la SUCRERIE DELLOYE à Masny.


Une délégation importante de rotariens Français assiste à la Conférence de District Anglais a MARGATE ... tandis qu'une autre se rend ensuite à la conférence de District en mai 1950 à Strasbourg et à COLMAR ... (notre district
s'étendant jusque là à cette époque~ Les Douaisiens participent activement à cette conférence avec des exposés ou rapports présentés par DUBERTRET et OLRY, notamment, sur les problèmes d'un jeune Club, et la
formation d'un nouveau membre.


Pendant cette année, à noter aussi la création du fanion du club : ROUE ROTARIENNE sur fond de GUEULE (comme les armes de notre vieille cité) avec l'inscription DOUAI en lettres gothiques sur un haut blanc à créneaux
(évoquant nos franchises municipales) ... Ce seront les CARMELITES de DOUAI qui se chargeront de la réalisation de ce fanion ... après quelques réticences qui furent apaisées par Jacques PRUVOST car la hiérarchie catholique
avait émis des réserves sur l'adhésion au Rotary International ! (cette position êtant heureusement clarifiée par la suite, et l'on verra des Papes recevoir les dirigeants Rotariens).


Enfin, est-il besoin de rappeler que de nombreux rotariens de Beckemham vinrent aussi chez nous cette année là, avec une soirée à Aubigny au Bac où le Président MASTERS soulignait que "nos simples relations de camaraderie s' étaient transformées en une amitié réciproque profonde.